Panasonic. Une délégation du Japon visite l’usine Nature & Bois

A Lannilis, près de Brest, l’usine Nature & Bois a accueilli la division Chauffage et Climatisation de Panasonic. Basés à Osaka au Japon, les ingénieurs R&D venaient s’entretenir avec le constructeur Trecobat. On vous dit pourquoi.

« Trecobat est le Constructeur de Maisons Individuelles référent de Panasonic en France depuis 2012, explique Régis Croguennoc de Trecobat.

A l’époque, le fabriquant nippon veut s’implanter sur le marché français. Il cherchait un CMIste innovant, chef de file de la BBC, pour lui proposer d’intégrer ses pompes à chaleur adaptées aux règles des nouvelles maisons à faible consommation.

Chez Trecobat, on était nous aussi en quête de solutions pour aider nos clients à économiser de l’argent sur les coûts de l’énergie. On a été séduit par la simplicité d’installation et de mise en service des modèles Panasonic. Sans compter que ce sont les pompes à chaleur les plus performantes du marché ! »

Panasonic-Trecobat-construction-chauffage2

Trecobat et Panasonic, un partenariat gagnant

Depuis, Trecobat équipe ses maisons avec l’Aquarea Monobloc 6 kWh. Ce modèle Panasonic est particulièrement compact. Il comprend seulement une unité extérieure, le module supplémentaire installé habituellement à l’intérieur de la maison n’est pas nécessaire.

« Toujours en quête de la meilleure performance énergétique, Trecobat a trouvé en Panasonic un industriel à l’écoute et engagé en matière d’environnement. On est sur une relation de co-développement guidé par les attentes de nos clients.

Panasonic, des idées pour la vie

Les ingénieurs R&D de Panasonic sont en effet demandeurs d’informations sur les conditions d’utilisation pour pouvoir pérenniser leurs modèles ».

Lors de cette rencontre à Lannilis, les collaborateurs Trecobat ont partagé leurs expertises industrielles avec les ingénieurs Panasonic. Ils ont également échangé sur des pistes de développement : système de contrôle via le Cloud, connexion 3G, contrôle multiple des installations, monitoring, paramétrage et programmation, optimisation des économies d’énergie…

Des innovations thermiques pour lutter contre les idées reçues

Un exemple concret de développement réalisé conjointement avec Panasonic : pour répondre aux obligations de résultats de la RT2012, le ballon d’eau chaude (modèle + marque), habituellement installé dans le garage, a finalement été déplacé à l’intérieur de la maison, ceci pour éviter les déperditions de chaleur nettes.
« Mais un ballon d’eau chaude, c’est encombrant. Installé dans la maison, c’est 1 à 2m2 de surface utile de perdu !

Avec les ingénieurs R&D de Panasonic, nous avons réfléchi à des solutions pour éviter la déperdition thermique du ballon.
En augmentant la surface d’échange du ballon et l’isolation thermique de son enveloppe, nous avons agi sur le phénomène de stratification des couches d’eau dans le ballon (la température n’est pas homogène sur la hauteur de la colonne d’eau), et fortement diminué les déperditions thermiques.

La RT2011 favorise paradoxalement les ballons peu performants dès lors qu’ils sont dans la maison car ils contribuent à chauffer la maison.
Le développement d’une gamme de ballons plus performants par PANASONIC, à l’initiative de Trecobat, a permis de lever cette contradiction et à replacer le ballon dans la garage en maîtrisant sa consommation d’électricité.

Cet article vous a plu ?

A lire aussi : 3 produits connectés Cabasse dans les maisons Trecobat
Aidez-nous à le faire connaître en le partageant sur vos réseaux sociaux. Merci 😉 !

  • 0
AUTHOR

Marie KEROUANTON

All stories by: Marie KEROUANTON

Commentez cet article

Votre adresse ne sera pas publiée.