Insolite

Les structures Moon Hoon's

Vivre dans une structure… originale !

Cette semaine, Trecobat va vous faire découvrir des habitations hors du commun. C’est sur une colline en Corée du Sud que l’on peut apercevoir ces structures originales ! Elles sont issues de l’imagination d’un bassiste d’un groupe de rock amateur nommé Rock It Suda. Il souhaitait avoir pour ses amis et lui des maisons secondaires atypiques. On peut dire que c’est réussi ! Il les loue également le week-end.

 

Les structures, au nombre de 4, ont toutes une thématique différente. Et le tout n’est pas vraiment cohérent : c’était la volonté première du client ! De la fantaisie : mélanger les genres et les couleurs, bousculer les normes, changer les habitudes. Ainsi, les thèmes Barbie (structure rose et jaune), Espagne (structure blanche et bleue), Ferrari (structure rouge et blanche) et avion de chasse furtif (structure noire) cohabitent !

 

Très souvent en Corée du Sud, les maisons secondaires ressemblent aux chalets européens et parfois à des bungalows. Elles représentent un véritable bol d’air pour les citadins vivant au quotidien les uns sur les autres. Ici, cette série de maisons appelée Moon Hoon’s dénote totalement.

 

Ces structures nous invitent à les regarder différemment. Certaines ont des appendices en forme de queue qui se balancent au gré du vent. Cela nous donne le sentiment d’observer des créatures vivantes ! De plus, ces appendices ont une réelle utilité, elles font office de hamac !

 

Côté intérieur, nous ne sommes pas déçu ! Les couleurs vives dominent  et dynamisent chaque pièce. Tous les salons disposent d’une grande hauteur de plafond donnant une impression d’espace, comme si nous étions toujours à l’extérieur, dans la nature. Les grandes baies vitrées accentuent cet effet.

 

Les chambres sont au dernier étage afin de profiter au maximum de la vue ! On se couche et on se réveille avec le soleil. Grâce aux grandes fenêtres, on ne loupe rien des secrets que nous offre la nature. Envoûtant !

 

Chaque maison dispose d’un toit terrasse. Une fois installé tranquillement, l’horizon devient notre seul spectacle. Comment y résister ?

 

Passer une nuit dans l’une de ces maisons doit certainement être inoubliable !

aux frontières du design

Dossier : Des organismes vivants dans notre quotidien

Cette semaine chez Trecobat, nous nous sommes intéressés à l’exposition « En vie, aux frontières du design », conçue par l’université des arts Saint Martins de Londres et qui a lieu à l’Espace Fondation EDF à Paris jusqu’au 1er septembre.

 

 

Un véritable voyage dans le futur ! Cette exposition invite chacun à se poser des questions sur l’écologie, l’éthique et les limites du possible.
Elle regroupe des designers, des chercheurs et des architectes qui vont échanger sur les liens, les interactions possibles entre la nature et notre quotidien c’est-à-dire l’architecture, le design, l’énergie, le mobilier ou bien encore le textile.

 

 

En mélangeant les innovations de la biologie synthétique et les nouvelles technologies du design, on obtient des prototypes de machines et d’installations susceptibles de répondre à nos besoins du quotidien. En émerge une nouvelle approche de la construction et du design.

L’exposition est basée en cinq points, cinq groupes de personnes qui reflètent différentes approches.

 

 

Les plagiaires prennent la nature en tant que modèle, pratiquant ainsi le bio-mimétisme. La nature est une source de modèles d’ingénierie.

Photo : Projet « The Rise » par Cita. Il s’agit d’imiter les modèles de croissances des plantes pour s’en inspirer dans la production de structures architecturales.

 

 

Les nouveaux artisans travaillent en collaboration avec la nature. Ils s’appuient sur l’aide de celle-ci (abeilles, plantes, bactéries…) pour fabriquer de nouveaux produits.

Photo : « Living Graft Prefab Structure » de Terreform One. Le projet est de faire pousser des logements à partir d’arbres indigènes. Pour cela, il faut attendre que l’arbre soit suffisamment grand pour y greffer une structure qui sera en symbiose totale avec lui.

 

 

Les bio-hackers utilisent la biologie synthétique pour reprogrammer génétiquement la nature. Ainsi, ils imaginent le monde du futur par la reprogrammation du vivant.

Photo : Biolace de Carole Collet. Cette plante « améliorée » répondrait aux besoins d’une planète surpeuplée. Elle produirait à la fois du tissu et des fruits !

 

 

Les nouveaux alchimistes combinent le vivant et le non-vivant en fusionnant la biologie, la chimie, la robotique et les nanotechnologies afin de créer de nouveaux organismes hybrides.

Photo : Amoeba Shoe de Shamees Aden. Cette chaussure de sport intelligente s’adapterait automatiquement à la surface du terrain. Cela serait possible grâce aux protocellules qui créent la vie à partir de liquides chimiques produits en laboratoire.

 

 

Les agents provocateurs. Ils suscitent le débat en explorant de façon volontairement provocatrice notre futur. Ils soulèvent des questions éthiques et morales liées aux nouvelles possibilités que nous offre la science.

Photo : Biological Atelier d’Amy Congdon. Il s’agit ici d’étudier l’impact du progrès scientifique sur les métiers du design et de l’artisanat en supposant qu’il soit possible de cultiver les matériaux.

 

Qu’est-ce qui nous attend ? De quoi sera fait notre monde ? Comment allons-nous évoluer ?
Cette exposition est un début de réponse. Elle nous permet d’imaginer les potentiels changements majeurs qui vont nous faciliter le quotidien !

 

 

 

maison-cube-temporaire

Une maison temporaire… qui tient dans un cube en bois !

C’est un concept étonnant que nous allons vous présenter cette semaine, une maison temporaire qui tient dans un cube en bois. L’idée de base est de fournir une maison à des personnes touchées par une situation d’urgence comme un séisme, un tsunami, un incendie et même des personnes sans domicile fixe, en attendant qu’elles retrouvent une situation plus confortable.

Présentation !

 

 

Certes, c’est encore un prototype, mais il y a de l’idée. Cette maison cubique double sa superficie au sol lorsqu’elle s’ouvre à 90 degrés, laissant  apparaître une chambre à coucher scindée en deux. Un panneau en bois sépare un lit simple d’un lit double.

La partie mobile de la maison permet aussi d’ajouter de la luminosité grâce aux fenêtres et s’ouvre (et se referme) facilement sans bouger les meubles à l’intérieur car des espaces sont prévus à cet effet.

La superficie totale est de presque 20 mètres carrés (19,25 mètres carrés précisément) lorsque la maison est ouverte.

 

 

Le cube est principalement constitué de panneaux de bois reconstitué ce qui le rend léger et facilite son transport.

 

 

Le confort est maximal malgré la petite superficie. Dans la chambre à coucher, il y a deux lits et une commode. La salle d’eau est constituée d’un lavabo et de toilettes (la possibilité d’installer une douche est à l’étude).

Une cuisine-salon avec deux sofas, trois tabourets, des plaques de cuisson, un évier et une table à manger avec une planche mobile que l’on abaisse au dessus de l’évier.

 

Ce projet est intéressant car il est censé venir en aide à ceux qui en ont besoin, reste à savoir s’il sera concrétisé ! Espérons le !

Pour en apprendre plus, rendez-vous sur www.yankodesign.com

 

 

 

potager-toit-hlm

Des potagers sur vos toits

 

Il est de plus en plus courant de voir des potagers sur les toits d’immeubles de grandes villes. L’idée est de réaménager l’espace urbain afin d’y mettre un peu de nature et  développer sa main verte. De cette façon la population urbaine aurait accès à des fruits et légumes frais tout au long de l’année tout en répondant à une augmentation démographique importante. Ce système permettrait ainsi d’assurer un approvisionnement continuel.

 

 

Face au manque de place dans les villes et du prix parfois exorbitant des potentiels terrains, les toits sont apparus comme une solution alternative très intéressante.

Cette culture atypique valorise les résidus organiques de la ville car ils sont transformés en substrat de culture.

 

 

La culture est contenue dans un bac qui est souvent composé :

– d’une réserve d’eau en bas

– un géotextile (tissu en matériaux synthétiques)

– d’un mélange de bois broyé et de composte

 

 

Le climat des toits diffère du climat au sol.  Par exemple à Paris, on se rapproche plus d’un climat méditerranéen !

 

 

Contrairement aux idées reçues, les végétaux produits sur les toits sont tout à fait comestibles. En effet, selon une étude de l’INRA, la pollution sur un toit est beaucoup moins forte que celle au sol. Par exemple, la teneur en plomb est inférieure aux normes du Conseil supérieur d’hygiène publique de France (CSHPF).

 

 

Entre les toits des immeubles, des HLM ou des entreprises, le potentiel pour cette culture est très encourageant !

De plus, le potager peut revêtir un aspect social, rapprochant les habitants aimant jardiner d’un même immeuble entre eux.

 

Alors, à qui le tour ?

vue-bulle

Hôtel Bulle

Vous souhaitez mettre de côté la routine en vivant une expérience unique ?
Venez passer une nuit dans une bulle au milieu de la campagne française !

Vous bénéficierez d’une superbe vue sur la campagne tout en restant à l’abri des éléments grâce à ces dômes transparents.
Plus chic et glamour que le camping, cette nuit d’hôtel si particulière n’enlèvera rien au côté nature. Vous serez en fusion totale avec la nature, profiterez du ciel étoilé et aurez peut-être la chance d’observer des animaux curieux de votre drôle de tente !

 

Cinq différents types de bulles vous sont proposés afin de répondre à tous les besoins : Chic & Design, Zen, 1001 nuits, Glamour, Nature.
Elles sont totalement transparentes (sauf la suite Chic & Design : opaque en bas puis transparente) et disposent d’une décoration différente selon la bulle choisie.
La forme de la bulle est possible par une soufflerie silencieuse qui renouvèle l’air en continu.

Chaque bulle est équipée d’un lit King Size, d’une table à manger pour deux personnes, d’un télescope ainsi qu’une carte du ciel.
Des sanitaires privatifs comportant une douche, un lavabo et des toilettes sont installés à l’extérieur de chaque bulle.

Pour ceux qui veulent améliorer leur séjour, des options supplémentaires (séance de jacuzzi, bouteille de champagne) sont mises à disposition.

Vous pouvez venir vivre cette expérience quelque soit la saison !

Quatre lieux dans le sud de la France sont disponibles pour vivre un moment insolite.
Chez Trecobat nous sommes friands de ces concepts surprenants et nouveaux !

 

Plus d’information sur cette bulle par ici.

 

vue-décomposée-cocoon

Cocoon 1

Dans la continuité de la tente sphérique, nous vous proposons Cocoon 1, un véritable havre de paix personnel !

Vous avez comme une envie de vous couper un instant du monde, de vous isoler pour vous retrouver ? Le Cocoon 1 de la société suisse Micasa Lab est fait pour vous.

Ce cocoon est plus qu’un objet de décoration. Il trouve une réelle utilité et cela, au quotidien.
À la fois lieu de réflexion, de rangement, de relaxation mais aussi de contemplation de l’environnement du fait de sa transparence, le Cocoon 1 fera beaucoup d’heureux quelque soit le besoin ou l’état d’esprit du moment.

De plus, il peut aussi faire office de cuisine car l’installation d’une plaque de cuisson a été prévue grâce à une batterie fournissant l’énergie nécessaire ! Et si vous voulez faire la vaisselle, vous pouvez installer un robinet via un raccordement.
C’est à vous de décider de l’utilisation que vous allez en faire, alors laissez libre court à votre imagination !

Avec un diamètre de 180 cm et un poids à vide de 97 kg, le Cocoon 1 peut trouver sa place à l’intérieur comme à l’extérieur.
Vous pouvez l’installer sur le sol avec une charge maximale de 25O kg ; composer en forme de grappe plusieurs cocoons et si vous souhaitez prendre un peu d’altitude, il est possible de le fixer au plafond ou de l’accrocher à un arbre via un filet en nylon avec une charge maximale de 200 kg !
Et si toutes ces possibilités ne vous suffisaient pas, il est aussi possible d’installer le module dans l’eau grâce à une base spécialement conçue pour ajouter un poids afin d’équilibrer le cocoon.

Le Cocoon 1 dispose de trois modules de base (la structure de départ et deux éléments de coussins).

À cela vient se rajouter des modules complémentaires comme des modules de rangement ou de nouvelles tailles de coussins.

Le produit devrait être disponible à l’automne 2013 pour un prix de 2500 euros.

tente-cocon-sphere-5

La tente suspendue sphérique !

Nous vous avons déjà parlé de la cabane mais aussi de la maison dans les arbres. Voici désormais la tente sphérique dans les arbres !

Parce que dormir sur le sol est parfois inconfortable, nous vous proposons de passer une nuit dans le ciel. Non pas que nous nous prenions pour des oiseaux, mais parce qu’il s’agit ici d’une expérience unique !

Cette tente à l’allure futuriste en ravira plus d’un. En effet, son côté cocon est attirant et dégage une sensation de bien-être. De plus, elle possède plusieurs configurations possibles : par exemple, une sphère avec une table pouvant accueillir jusqu’à 6 personnes ou bien une sphère avec un lit pour 2 adultes et 2 enfants.

Côté technique, la structure de la tente est en aluminium grande résistance. Elle fait 3 mètres de diamètre et s’attache aux arbres avec 12 cordages  (6 pour la suspension et 6 pour la stabilisation latérale), chaque cordage pouvant supporter 1,6 tonnes.

Et pour garantir une sécurité maximale, un filet en trampoline est à installer sous la tente et peut supporter jusqu’à 350 kilos par maille.

Si l’endroit est difficile d’accès, la société Cocoon Tree propose ses services pour monter la tente avec l’intervention de spécialistes.
Par contre, si vous avez l’âme d’un aventurier, vous pouvez vous-même monter la sphère via l’aide d’un dvd joint à l’envoi de la tente.

Pour accéder à la tente, deux solutions sont possibles : si celle-ci est relativement haute, une échelle est prévue, sinon un pont en corde fera office d’escalier !

Plus esthétique et confortable qu’une tente classique, la sphère en garde tous les avantages comme la moustiquaire, indispensable les nuits d’été. Tout a été prévu : un ventilateur peut-être fixé au plafond et un chauffage peut-être installé sous le lit, le tout alimenté par des capteurs solaires fixés sur la tente afin de respecter l’environnement.

 

Votre nid douillet vous attend, n’hésitez plus !