Parole d’expert: Spécial Domotique

Paroles d’expert : La domotique selon Régis Croguennoc

Pour Régis Croguennoc, responsable des applications nouvelles chez Trécobat, « la domotique  d’aujourd’hui se doit d’être pratique, transversale et accessible. » Quelles sont les dernières tendances en la matière ? Comment se place Trécobat sur les technologies émergentes ? Avis d’expert !

Si la domotique n’est pas quelque chose de nouveau en soi puisque les premières applications ont déjà plus de 20 ans, nous assistons toutefois depuis peu à une vraie révolution en la matière. « Nous sommes à un tournant technologique et les choses évoluent très vite » explique Régis Croguennoc, responsable des applications nouvelles chez Trécobat. « Il y a encore deux ans, les applications domotiques fonctionnaient les unes à côté des autres, chacune avec leur logique respective. Aujourd’hui, de plus en plus ce que l’on recherche chez Trécobat, c’est de créer une convergence entre les différents matériels installés. L’idée est de faire communiquer entre eux le chauffage, le système d’alarme, l’éclairage et les volets roulants pour améliorer le confort au quotidien. » L’autre grande tendance actuelle en domotique est plus souterraine et moins évidente à faire appréhender aux candidats à la construction. Il s’agit du câblage Grade 3. « Avec le câblage Grade 3, et le coffret de communication intelligent associé, la maison est connectée. Toutes les pièces bénéficient du confort d’un réseau VDI* à la maison, autrement dit tous les signaux multimédias Voix (téléphone), Données (informatique) et Images (TV) sont accessibles sur la même prise. »

 

Une maison intelligente

« La création d’une convergence entre les différents matériels installés fait partie de nos priorités chez Trécobat » insiste Régis Croguennoc. Et l’intérêt de créer cette convergence ne se limite pas au simple fait d’avoir une seule et même télécommande pour tout, loin s’en faut ! « L’idée est plutôt de rendre le système plus intelligent. »

Pour illustrer cette intelligence, trois petits exemples :

Nous sommes l’été et le soleil fait monter la température dans une pièce. Dans une installation classique, les volets roulants se ferment automatiquement, puisqu’ils sont programmés pour ça. « Dans un modèle intelligent, les volets roulants se ferment mais dans le même temps, si l’alarme détecte une présence dans la pièce, l’éclairage s’allume ».

Autre exemple : Nous sommes en hiver cette fois. La sonde placée à l’extérieur indique qu’il fait froid. « Dans un système domotique classique, le chauffage se déclenche et si les volets roulants sont fermés ils le restent. Un système communiquant lui, détecte qu’il y a du soleil. Il ouvre les volets roulants pour profiter de l’apport du soleil et baisse le chauffage. »

Dernier exemple : « Le système d’alarme détecte une intrusion. Dans un système domotique classique, l’alarme se met en marche. Dans un système communiquant, l’alarme se met en marche, les volets roulants s’ouvrent et les lumières s’allument. »

Avec ces trois exemples très pratiques, on voit bien tout l’intérêt de faire communiquer entre eux les différentes installations. « Chez Trécobat, nous travaillons sur cette convergence depuis des mois avec nos partenaires techniques. Les premières installations seront visibles à la rentrée dans une maison témoin actuellement en cours de construction qui en sera équipée. Nous avons aussi planché en parallèle de ce travail de mise en convergence, sur la création d’une application permettant le pilotage de tous les appareils connectés via un support de pilotage unique et moderne, autrement dit une tablette ou un smartphone. »

 

Une maison connectée

L’autre grand cheval de bataille de Régis Croguennoc chez Trécobat, c’est le câblage Grade 3. Qu’est-ce-que c’est ? « Le câblage Grade 3, permet dans une maison de pouvoir raccorder à un réseau unique à haut débit une télévision, un ordinateur, un lecteur MP3 ou une console de jeu en les branchant simplement à une seule et même prise. » Autrement dit, dans le même « tuyau », on fait voyager toutes les données numériques de la maison : la voix, les données et les images (VDI). « Le Grade 3 ajoute un vrai confort dans la maison puisque les matériels sont interchangeables. Il n’y a plus de place obligée pour la télévision forcément à proximité d’une prise d’antenne, ni pour le téléphone ou l’ordinateur, forcément à proximité d’une box. Tout est interconnecté et interchangeable. Tous les médias sont dans toutes les prises » Le partage d’un même disque dur ou d’un même décodeur par exemple dans toute la maison devient alors un jeu d’enfant. « Et l’on peut ajouter de nombreuses applications nouvelles comme notamment l’affichage des images de la caméra de surveillance braquée sur le lit de bébé ou la porte d’entrée sur son écran de télé ou d’ordinateur. »

 

Et à terme, une maison intelligente et connectée

« Dans un futur proche, nous pourrons proposer chez Trécobat la mise en réseau automatique à la fois des équipements multimédias mais aussi domotiques. » Cette nouvelle offre montée de toutes pièces par Trécobat est unique en son genre. « Elle est encore en test en ce moment et répond en grande partie à nos cahiers de charge. » Sachant que l’objectif de départ de Trécobat est de proposer une offre évolutive, Régis Croguennoc suit au quotidien toutes les nouvelles offres constructeurs du marché. « Le but à terme est d’arriver à une solution la plus ouverte possible, pour permettre à nos clients de pouvoir ajouter au fil des années de nouvelles applications et de nouveaux matériels selon leurs besoins. » En attendant que les fabricants déclinent des offres universelles et ouvertes, Trécobat a fait le choix de proposer une offre complète haut de gamme, prochainement disponible, qui «  embarquera le meilleur de la technologie d’aujourd’hui d’entrée de jeu. » Dans un second temps, l’objectif reste toujours de proposer un système évolutif qui sera plus abordable. « Nous travaillons aujourd’hui pour inciter les industriels à inventer un nouveau modèle économique. A terme, les propositions pourront ainsi être universelles ce qui leur permettra d’être évolutives, donc moins élitistes et plus ouvertes ce qui sous-entend que le client pourra garder la totale liberté du choix des marques produits à connecter.»

 

*VDI : Un réseau dit VDI est un système de câblage mixte dans lequel circule des informations numériques de type vidéo (V), données (D) et image (I).

  • 0

Commentez cet article

Votre adresse ne sera pas publiée.